• Cours et stages
  • de chant
  • Formations
  • voix parlée
  • Ateliers séniors
  • Spectacles lyriques,
  • variétés, jazz

Quelques retours du coaching vocal en entreprise, dans le cadre des formations "prise de parole en public"… Merci aux personnes qui m’ont envoyé ces retours chaleureux et positifs sur les moments partagés et les résultats attendus.

« Un plaisir et une révélation ! »

« Aurore m’a fait découvrir que la voix peut s’exercer, se moduler, se former et changer. Elle m’a emmené au-delà de limites que j’imaginais figées, avec une pédagogie très souple. Chacun des exercice parait simple, mais demande en fait des efforts physiques réels. Aurore a immédiatement compris mon besoin et sa formation était très adaptée et très efficace, sans compter qu’elle est une professeur très agréable. »

Emmanuel Scribe, dirigeant dans un groupe international.

 

« Cette formation "travailler sa voix" et l’approche d’Aurore Noyel basée sur l’expérience est vraiment efficace et me correspond très bien. »

« La différence de qualité de son et l’envie d’écouter l’interlocuteur entre une allocution "habituelle" et une allocution en utilisant les outils d’Aurore Noyel est impressionnante. En qualité de son, c’est comme écouter la cinquième symphonie de Beethoven en MP3 dans le premier cas et en concert dans le deuxième cas. Le son est plus coloré, avec une bonne dynamique et surtout une moindre fatigue des cordes vocales. Les techniques de respiration et de l’ouverture du palais permettent d’apporter une bonne fluidité oratoire. »

Damien Grolleau, enseignant à l’ICAM et négociateur

 

« J’ai beaucoup apprécié cette formation d’une grande richesse informative et pratique, particulièrement adaptée au métier d’intervenant culturel, conférencier et conteur. »

« Aurore Noyel est d’un grand professionnalisme et j’espère que sa formation me permettra de poursuivre un travail de rééducation et d’orthophonie vocal commencé suite à des extinctions de voix à répétition depuis plusieurs années. Les problèmes de voix font en effet partie des maux fréquents des conférenciers.
J’en arrive à suggérer d’une part, que cette formation devrait être obligatoire pour tout intervenant culturel et d’autre part, qu’il serait nécessaire – voire indispensable – d’entretenir cette formation par des modules de plus courte durée, comme une demi-journée ou une journée par mois tout au long de l’année. Un certain nombre d’arrêts maladie pourraient ainsi être évités et une meilleure continuité du service public des musées pourrait être assurée ! »

Anne-Colombe Launois-Chauhan
Conférencière et conteuse au musée Cernuschi
(Formation dispensée aux conférenciers de Paris Musées, les musées de la Ville de Paris.)

 

« Aurore m’a donné beaucoup d’astuces pour améliorer la qualité de mes formations et je l’ai ressenti dès les cours suivants. »

« Dans le cadre de mes fonctions de cheffe de projets informatique, je suis amenée à donner occasionnellement des formations et des cours à des élèves ingénieurs. J’ai fini mes premiers cours quasiment aphone et épuisée. J’ai donc fait appel à Aurore Noyel pour sa formation "Travailler sa voix pour s’affirmer à l’oral", où nous avons travaillé la placement de la voix, les intentions et la prise de confiance. Je suis maintenant plus à l’aise, avec une voix plus posée et des élèves plus à l’écoute. »

Anne Rabot
Directrice Générale, BriGeek SARL
Conseil et Gestion de projets en Systèmes d’information

 

« C’était une très belle expérience et d’après les retours, ma présentation financière a été très intéressante et très claire ; le premier grand bain après la formation ! ! »

« Lors de l’assemblée générale de la caisse locale du Crédit Agricole, j’ai dû faire une présentation financière de 20 minutes devant une assemblée de 300 personnes.
J’ai utilisé les techniques qu’Aurore Noyel m’a transmises et j’étais décontracté, malgré 2 minutes d’emballement au milieu (plus d’encrage sur le sol, pas de gainage, trop décontracté). Le fait de placer les zones de respiration m’a permis de prendre le temps pendant l’allocution et j’ai pu également jouer avec les intonations et les rythmes.
Pendants les réglages son, la régie a été surprise de la puissance de ma voix sans pour autant m’arracher les cordes vocales, c’est excellent !
C’est aussi plus simple pour les cours que je donne car je ne ressens pas la fatigue en fin de journée, même après 4 heures de cours.
Cependant ça déraille encore parfois, par manque de discipline en ce début d’apprentissage… Cela est aussi dû à mon envie de progresser plus vite et à mon plaisir de jouer avec "cet instrument vocal" que je découvre. »

Damien